Se déconnecter du quotidien pour mieux se reconnecter à soi  

L’été est généralement synonyme de vacances, d’arrêt, de pause.  Nous sommes programmés pour lâcher les responsabilités ou les difficultés professionnelles pendant une période plus ou moins longue et nous reposer, reprendre des forces, recharger nos batteries.

Habituellement cela se fait en famille avec les enfants ou entre amis et nous changeons, l’espace de deux ou trois semaines, le rythme de notre vie de tous les jours.  Plus de réveil, plus de contraintes, nous lâchons tout et oublions ce qui nous énervait encore la semaine passée.

Se déconnecter du quotidien

Se déconnecter, ce peut être cela, bien entendu et ça fait du bien.  Nous nous sentons reposés à la fin des vacances, des images plein les yeux et des souvenirs plein la tête.  L’air de la mer, les paysages traversés, la beauté de la nature nous ont nourris et apaisés.

C’est pourtant à notre retour de vacances et notre reconnexion avec le boulot et les collègues que nous voyons à quel point ce bienfait est éphémère et parfois illusoire.  Il ne faut pas plus de quelques jours pour que tout revienne en vrac et que nous nous disions que les vacances sont déjà bien loin.

Se déconnecter du quotidien avec un effet sur la durée est une autre démarche.  Nous pouvons le vivre de multiples manières : prendre le temps de ne rien faire et laisser la fatigue se déverser doucement hors de soi, retrouver le plaisir des petites choses et les vivre en conscience, se faire du bien et prendre soin de soi, se balader et regarder le monde et les gens qui nous entourent avec un autre angle de vue.

Ce moment que nous nous offrons peut aussi être l’occasion de faire le point sur ce que nous vivons.

Se reconnecter à soi

Il n’est pas nécessaire de partir loin pour se déconnecter pas plus que de faire des choses extraordinaires. Il s’agit juste de s’arrêter vraiment.

Pas simple me direz-vous quand on a une famille et toute l’organisation qui va avec, quand on a un job prenant qui demande de rester connecté en permanence.  Pourtant, si ce n’est pas facile, c’est tout à fait possible et même vital pour prendre la mesure de ce qui se passe dans notre vie là, maintenant.

Etre et ne plus faire, se connecter à ce qui est en nous, à nos émotions, à nos difficultés du moment, à nos envies profondes.

Le temps de l’été et des vacances est un moment idéal pour ce rendez-vous avec nous ;  il fait beau, les journées sont longues et le temps est à la rêverie et au farniente.

Un rendez-vous avec vous-même

Voici, en cinq étapes, une démarche que je vous propose pour vous faire du bien, en profondeur, pour un rendez-vous avec vous-même.  Avant tout, prenez quelques jours rien que pour vous.  Laissez famille, boulot et amis, larguez les amarres.  Et là, l’aventure peut commencer.

  1. Vous vous accordez une journée de rien

Une journée ou au moins quelques heures où vous ne prévoyez rien, pas de listes de choses à faire, pas de rendez-vous fixé, RIEN.  Vous vous installez confortablement dans un fauteuil ou sur un transat en pleine nature et vous laissez vagabonder votre imagination, vous ÊTES simplement là, dans l’instant présent et rien n’est prévu, organisé, à faire, obligatoire.  Rien d’autre n’est important que vous et votre pause dans ce fauteuil.

Si après un moment, une envie vous vient et que cela vous ferait vraiment plaisir de faire quelque chose qui vous rapproche de vous et vous fait du bien, alors, faites-le dans cet esprit, sans contrainte, sans obligation, juste parce que c’est bon pour vous.  Poursuivez cet état d’esprit au fil des heures et de la journée et donnez-vous cette permission sans aucune culpabilité.

  1. Vous allez explorer les différentes sphères de votre vie

Après ce moment de rien, accordez-vous un moment d’exploration.  Prenez le temps d’aller à la rencontre de chacune des sphères de votre vie (familiale, financière, amoureuse, professionnelle, personnelle, amicale, …) pour voir comment cela se passe aujourd’hui pour vous, comment vous vous y sentez et ce dont vous auriez besoin pour que cela se passe mieux. 

Vous prenez une feuille de papier et vous ydéposez tout ce qui vous viens pour chacune d’entre elles  Vous pouvez écrire ou dessiner, y mettre de la couleur, de la fantaisie, de la créativité.  C’est vous qui décidez ce que vous voulez déposer sur la feuille et il n’y aura que vous qui en connaitrez le contenu. Prenez le temps de faire cet exercice, au calme, rien que pour vous et en toute authenticité.  C’est un rendez-vous important avec vous et vous pouvez prendre tout le temps nécessaire pour cela.

Si vous vous sentez fatigué ou découragé pendant ou après cet exercice, faites une pause et allez dire bonjour aux arbres dans un parc ou un bois près de chez vous.  Un bain de forêt ou de nature vous permettra de vous recentrer et vous ancrer dans le présent.
C’est une démarche impliquante qui  demande que vous preniez soin de votre rythme.

  1. Vous choisissez une sphère que vous désirez faire évoluer

Après avoir déposé votre vision de votre vie actuelle, vous avez laissé passer du temps et avez pris un moment pour respirer, une nuit même a été nécessaire pour laisser percoler en douceur ce travail exploratoire que vous avez entamé.

A présent, prenez le temps d’y revenir et d’observer parmi toutes ces sphères, laquelle vous avez envie d’améliorer, d’embellir, de modifier même.  Une des sphères où vous vous sentez vraiment trop inconfortable, à l’étroit pour laisser les choses en l’état.

Lorsque celle-ci est choisie, laissez-vous un moment pour y entrer, et allez à la rencontre de votre imagination, de votre créativité.  Vous la voyez comment cette sphère ? Qu’est-ce que vous aimeriez y développer ?  Qu’est-ce qui vous empêche de le faire ?  Comment pourriez-vous la rendre plus belle ? 

  1. Vous imaginez un projet qui vous tient à cœur

C’est le moment de lâcher tous les freins, de vous dire que tout est possible.  Allez-y, créez votre propre vie comme vous en avez envie, à votre image,  en lien avec votre énergie vitale.

En lien avec l’étape précédente, prenez une grande feuille, des magazines, des marqueurs, de la peinture, de la colle et créez votre tableau, votre œuvre reprenant tout ce que vous avez imaginé.  Embellissez-la encore et encore en y ajoutant vos réflexions dans le désordre, imaginez, laissez sortir, exploser toute cette énergie créatrice qui est en vous et ne demande qu’à s’exprimer.  Retrouvez votre enfant intérieur et laissez-le vous raconter.  Comment voit-il les choses ?  Qu’est-ce qu’il imagine ?  Vous pouvez y aller, c’est un rêve, alors rêvez, rêvez, rêvez encore.  Et surtout lâchez-vous, ça fait un bien fou.

  1. Vous décidez du premier petit pas pour le réaliser

A présent, prenez le temps de vous déposer et d’admirer votre œuvre.  Vous êtes un(e) artiste.  Regardez ce que vous avez accompli.  Waouw, c’est vous qui avez réalisé cela !

Comme le disait Walt Disney, « si vous pouvez le rêver, vous pouvez le faire ». 

Bien sûr pas là, immédiatement, dans la seconde.  Il est nécessaire d’avancer pas à pas vers ce que vous avez imaginé.  Ce sera peut-être un long chemin et un chemin commence toujours par un premier pas. 

Quel sera ce pas du premier jour du reste de votre vie ?  Qu’est-ce que vous pouvez faire, même de tout petit, qui vous permettra d’avancer vers votre rêve, votre projet, votre idée, votre objectif.  Peu importe le nom que vous lui donnez, gardez-le bien en vue et ne le lâchez pas, ne le lâchez plus.  C’est à Vous et personne ne pourra vous l’enlever.

Une pause en Douceur

Ces cinq étapes pour vous reconnecter à ce qui se passe au cœur de votre Être, vous pouvez les faire chez vous, tranquillement, à votre rythme et en prenant le temps nécessaire pour chacune d’elles.  L’essentiel est de pouvoir le faire au calme, dans une ambiance sereine et harmonieuse.

Cette Pause en Douceur, vous pouvez aussi venir la faire chez nous, au Mas Cubières.  Prendre une semaine durant laquelle nous vous accompagnons étape par étape dans votre exploration.  Au cœur de cette nature apaisante, vous pouvez vous déposer au calme et vraiment vous déconnecter du quotidien.  Nous vous donnons l’espace et le temps sans forcer, pour trouver l’élan nécessaire pour vous reconnecter.  Que ce soit par le biais de la créativité ou accompagné par le cheval, nous vous amenons petit à petit au cœur de vous-même. Par une écoute bienveillante, nous mettons tout en œuvre pour que cette pause soit à la fois reposante et ressourçante et pour que vous repartiez avec un nouveau regard sur ce que peut être votre vie, ce que vous désirez vraiment. 

Partager cet article

La vallée du Gardon

Lorem ipsum

La chartreuse de Valbonne

Lorem ipsum

La vallée de la Cèze

Lorem ipsum

Les cascades du Sautadet

Lorem ipsum

Les concluses

Lorem ipsum

Le pont du Gard

Lorem ipsum

Informations à venir

 

Possibilité de louer notre maison pour organiser votre séminaire d’entreprise

Informations à venir

Informations à venir