Parce qu'il y a un après...

Un jour, je me suis retrouvée brutalement sans boulot, sans avoir rien vu venir, sans savoir ce qui m’arrivait, sans préavis, à mon retour de vacances.  J’ai eu un quart d’heure pour partir sans pouvoir dire au revoir et en laissant dix ans de ma vie derrière moi, les collègues, les souvenirs, les questions.  Je n’avais rien fait de mal et je devais partir comme une voleuse.

C’était un moment d’une violence rare et qui aurait pu me laisser sur le flanc. J’avais cinquante ans, pas simple de se relever et de retrouver l’énergie pour chercher un autre emploi.  Je me sentais tellement détruite, triste et en colère. Tout à la fois et vide, tellement vide.

Il m’a fallu du temps mais cela a été pourtant salutaire pour moi, pour la suite de ma vie.  Cet événement a été une belle opportunité de pouvoir enfin faire ce que j’aime et de donner aujourd’hui un sens à ma vie.

Je me suis donné ce temps pour accueillir toutes les émotions qui étaient là et se bousculaient.  Elles étaient tellement légitimes.  J’avais besoin de m’autoriser à vivre tout cela pleinement, à faire le deuil de ma vie d’avant et de faire de la place pour commencer à regarder vers demain.

Et après, parce qu’il y a un après, je me suis relevée.  J’ai regardé ce que j’avais de bon, de beau en moi, ce qui était encore possible d’imaginer. J’ai donné de la place à mes rêves, à ma créativité et je me suis dit que c’était possible.

Cette démarche, je n’aurais pas pu la faire seule, dans mon coin, le nez dans mon guidon sans comprendre ce qui m’arrivait.  J’avais besoin d’un regard extérieur, d’un autre angle de vue.

J’ai demandé à quelqu’un de m’accompagner un moment pour voir clair en moi, pour me poser les bonnes questions, ce qui était important pour moi, ce qui avait du sens pour visualiser quel était mon objectif et qu’est-ce que je pouvais mettre en place pour le réaliser.

Nous avons pris le temps de réfléchir ensemble comment je voyais le prochain pas et puis le suivant sur mon chemin.  Cet accompagnement m’a permis de clarifier et d’envisager mon avenir avec sérénité, créativité et enthousiasme.

Aujourd’hui, riche de cette expérience, j’ai l’élan de la partager et d’accompagner à mon tour celles et ceux qui ont vécu un événement difficile qui les a mis sur le flanc.

Qu’il s’agisse d’un licenciement, un burn-out, une maladie, un deuil, un divorce, une dépression, nous voulons, mon compagnon et moi, vous permettre de percevoir qu’il y a un après, que c’est possible, qu’il y a une porte et que de l’autre côté de ce passage tellement délicat, la vue est imprenable, il y fait bon vivre et que demain est à construire.

Si vous vous retrouvez dans ces quelques lignes, si votre chemin est un peu dans le brouillard et que vous n’avez plus l’élan de percevoir ce qui est votre possible, d’envisager qu’il y a un après, nous vous proposons de venir chez nous pour faire une pause en douceur reposante et ressourçante en pleine nature pendant une semaine.

Vous pourrez la compléter par un accompagnement créatif de transition ou par un accompagnement relationnel et sensoriel avec le cheval.  Vous trouverez ici ce dont vous avez besoin pour faire les pas suivants et transformer peu à peu un «je ne sais pas trop … » en un «j’ai envie de… ».

Partager cet article

La vallée du Gardon

Lorem ipsum

La chartreuse de Valbonne

Lorem ipsum

La vallée de la Cèze

Lorem ipsum

Les cascades du Sautadet

Lorem ipsum

Les concluses

Lorem ipsum

Le pont du Gard

Lorem ipsum

Informations à venir

 

Possibilité de louer notre maison pour organiser votre séminaire d’entreprise

Informations à venir

Informations à venir